Wednesday, 14 Dhu al-Qi'dah 1445 | 2024/05/22
Time now: (M.M.T)
Menu
Main menu
Main menu

بسم الله الرحمن الرحيم

Le moment sioniste du 11 septembre

Le samedi 7 octobre au matin, les groupes de résistance palestiniens ont lancé une invasion à grande échelle de la bande de Gaza vers l'entité sioniste. Le Hamas a appelé cette opération "Déluge d'al-Aqsa" et a choqué les autorités sionistes par son attaque terrestre, aérienne et maritime. Les groupes de résistance se sont assurés des surprises stratégiques, ont atteint les communautés et les installations militaires voisines, plus de 150 otages sionistes ont été pris, ce qui a mis à mal l'invincibilité des services de renseignement et la supériorité militaire "israéliennes". Les autorités sionistes ont créé une opinion publique favorable à une invasion de Gaza et, avec le soutien de l'Occident, elles rassemblent leurs troupes en vue d'une invasion terrestre imminente de la bande de Gaza.

Bien que la plupart des détails ne soient pas encore connus, nous savons que le Hamas et le Jihad islamique palestinien (PIJ) ont lancé 3 000 roquettes depuis la bande de Gaza et qu'ils se sont infiltrés en "Israël" à l'aide de camions, de camionnettes, de motocyclettes, de bulldozers, de hors-bord et de parapentes. L'assaut a créé la surprise, car les groupes basés à Gaza se contentent généralement de tirer des roquettes sur "Israël", mais cette fois-ci, en utilisant plusieurs points d'attaque, ils ont réussi à atteindre des villes "israéliennes" et à prendre un certain nombre d'otages, y compris des soldats. L'assaut a permis de prendre d'assaut des avant-postes militaires, de s'emparer d'armes et d'équipements et d'établir des lignes logistiques à l'intérieur du territoire "israélien".

Les groupes de résistance qui ont participéà l'assaut ont utilisé l'élément de surprise et ont pu créer un certain nombre d'avantages temporaires en termes de nombre et de puissance de feu. Ils ont méticuleusement planifié leurs opérations et exploité toute une série de lacunes dans les fortifications, les procédures opérationnelles et les tactiques d'"Israël". Ils ont utilisé des astuces, des tactiques et des stratégies qu'ils ont très probablement dû concevoir et préparer, dans de nombreux cas, pendant des années.

Le principal porte-parole militaire "israélien" a déclaré que les forces de défense israéliennes avaient appelé un nombre record de 300 000 réservistes, y compris les unités clés nécessaires à une invasion terrestre. Ces actions ont préparé le terrain pour une invasion terrestre "israélienne" de la bande de Gaza en représailles à l'attaque du 7 octobre. En préparation de l'attaque terrestre, les autorités "israéliennes" ont ordonné le "siège complet" de la bande de Gaza afin de couper l'approvisionnement en électricité, en nourriture, en carburant, en eau et autres biens et services à ses quelque 2,3 millions d'habitants.

Mais l'invasion "israélienne" de la bande de Gaza, malgré ses soldats bien entraînés et équipés, sera extrêmement difficile et aura probablement des conséquences inattendues.

La bande de Gaza compte plus de 2 millions d'habitants, répartis sur 140 kilomètres carrés et extrêmement denses. Le Hamas et les autres groupes de résistance ont construit une vaste série de cachettes, de tunnels et de pièges à partir desquels ils peuvent se dissimuler et attaquer les soldats "israéliens". Toute invasion "israélienne" de la bande de Gaza devra tenir compte des otages "israéliens" détenus par le Hamas. Il s'agit d'une réalité unique pour "Israël" qui n'a jamais eu à faire face à de telles circonstances.

Le terrain urbain réduira l'impact de la puissance de feu d'"Israël". Le terrain urbain favorise les défenseurs qui le connaissent mieux. Les soldats "israéliens", en particulier les jeunes réservistes qui n'ont aucune expérience de la guerre urbaine dans la bande de Gaza, provoqueront des dommages collatéraux qui auront des répercussions majeures sur l'opinion publique en "Israël".

Le Premier ministre "israélien" Benjamin Netanyahu a promis que "la réaction d'Israël changera le Moyen-Orient" et que "ce que le Hamas va vivre sera difficile et terrible", ce qui laisse entendre qu'il a l'intention de reprendre le contrôle de la bande de Gaza. Mais si cet objectif est atteint, l'entité juive sera confrontée à des défis majeurs.

Les responsables "israéliens" ont qualifié l'attaque du 7 octobre de moment du 11 septembre et le discours sur le 11 septembre fait déjà la une des journaux. La solution américaine au 11 septembre a été la guerre contre le terrorisme et, deux décennies plus tard, le terrorisme est bien pire. L'occupation américaine de l'Irak et de l'Afghanistan a épuisé les ressources américaines et a conduit à des retraits inévitables et humiliants. Les sionistes, tout comme les Américains, risquent de se creuser un trou encore plus profond en raison de leur arrogance.

Rédigé pour le Bureau central des médias du Hizb ut Tahrir par

Adnan Khan

Leave a comment

Make sure you enter the (*) required information where indicated. HTML code is not allowed.

back to top

Catégories de Sites

Liens

Occident

Terres Musulmanes

Terres Musulmanes